Publié le 7 Juin 2018 par Alexine Gordon-Stewart

Portrait de Franck Murat, Directeur expertise chez BIM One

Franck Murat, directeur expertise chez BIM One, cumule de nombreuses années d’expérience en BIM au Québec, ainsi qu’en France. Nous avons pris 60 secondes pour l’interroger sur vidéo. Apprenez-en plus à propos de ses expériences, de l’industrie en générale, à la suite cette vidéo.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut devenir gestionnaire BIM?

Le plus important c’est de bien comprendre et maîtriser la discipline dans laquelle ils veulent devenir gestionnaire BIM. C’est évidemment essentiel de maîtriser les principaux outils et de se tenir à la pointe des avancées, mais également de ne pas négliger l’aspect humain. Réussir à transmettre aux humains les meilleures pratiques professionnelles, c’est à mon sens la clé du succès. Trouver l’équilibre entre les meilleures solutions techniques et la réalité d’une compagnie assure que vos stratégies peuvent êtres maintenues sans votre présence. Il faut intégrer le fait que parfois, ça prend une méthode de contournement, une simplification technique, etc. pour parvenir à un résultat profitable et durable pour la compagnie.

Quelle est la plus grande réalisation de votre carrière?

Globalement, de participer aux fait que le Québec, aujourd’hui, est un des joueurs majeurs aux pays dans l’implantation du BIM. Au niveau des projets, c’est de voir que je réussis à faire avancer les choses, et même au-delà des projets sur lesquels je suis directement impliqué. Ça me fait toujours plaisir de retrouver des traces de contenu que j’ai développé aussi bien dans de la documentation ou dans des méthodes de travail venant de compagnies ou d’individus avec lesquels je n’ai pourtant jamais collaboré par le passé. Cela me confirme que j’ai aidé à faire avancer les choses. Car l’objectif au final, c’est d’améliorer le niveau d’expertise général au Québec et au-delà, pour améliorer notre environnement bâti. Et cela passe par le partage.

Dans toute votre expérience, qu’est-ce que vous n’avez pas encore été en mesure de réaliser?

Je n’ai pas encore réussi à faire en sorte que le BIM soit intégré entièrement, sur l’ensemble des projets auxquels je participe. Il y a encore du chemin à faire dans l’industrie, car encore fréquemment, le projet et le BIM restent considérés comme deux entités séparées.

Qu’est-ce qui vous a attiré chez BIM One?

Il y a plusieurs choses qui m’ont attiré à travailler chez BIM One. Intégrer une équipe qui peut travailler à toutes les étapes d’un projet BIM, et qui peut s’impliquer avec toutes les parties prenantes était un facteur significatif. Il y avait, et il y a encore, le potentiel de projets internationaux et ainsi de profiter d’expertises élargies, ce qui permet de rester à la fine pointe. De plus, intégrer une équipe qui développe un logiciel, et participer indirectement à sa création, au lieu de seulement utiliser nombre de logiciels comme l’exige le travail de consultation en BIM, est une opportunité assez unique sur le marché. Il devient possible d’intervenir directement sur l’amélioration de la solution, plutôt que d’apprendre à en contourner les limitations, c’est une inversion de la manière de penser habituelle qui est très stimulante.. Et puis c’est aussi une équipe dynamique, et c'était un beau défi pour moi de sortir de ma zone de confort.

Quels sont les plus gros défis de l’équipe BIM One pour les prochaines années?

Dans une industrie en évolution constante, au sein de laquelle le niveau de maturité augmente à chaque jour, le défi principal est, et restera toujours, d’être en avance et de se positionner en tant que leader. Nous nous devons donc de maintenir notre niveau d’expertise au-delà des normes du marché. Pour cela,

  • Nous réalisons une veille technologique et procédurale constante.
  • Nous nous impliquons dans l’éducation et la recherche (universitaire, collégiale, chaire).
  • Nous sélectionnons avec soins nos membres.
  • Nous travaillons activement à la diffusion interne de notre expertise (Sessions de partage d’équipe mensuelle, plateforme de consolidation/diffusion, mentorat…).

Nous faisons face également à un autre défi, mais au niveau humain, du fait de notre forte croissance, de l’étalement géographique de nos équipes et des langues différentes. Nous mettons donc en place des activités de groupe, nous encourageons et facilitons autant que possible la communication entre tous les membres de l’équipe, sans distinction, nous sommes à l’écoute constante de chacun des membres. Il est primordial que chaque individu se sente bien et impliqué au sein de l’équipe. C’est une chose de vouloir être les meilleurs, mais il ne faut pas oublier d’avoir du plaisir avant tout!

Pour apprendre plus sur les services de BIM One, n’hésitez pas à visiter notre page de services.


Alexine Gordon-Stewart
Directrice marketing